LETTRE INFO

 

N° 23                                                                                                                         Lundi 26 mars 2018

 

Les nouvelles de François Villon corps à cœur

 

 

 

 

 

Bonjour les amies, bonjour les amis,

 

 

 

Voici enfin la lettre info de mars 2018 ! J’avais prévu de vous l’envoyer beaucoup plus tôt mais - comme vous l’avez peut-être appris - mon ordinateur m’a lâché…

 

Il y a un an, presque jour pour jour, sortait grâce à votre soutien, notre livre-disque. Douze mois plus-tard, nous sommes arrivés à créer la pièce.

 

Après six années passées à rechercher un éditeur, à partir en quête d’argent et/ou de coproducteurs pour enregistrer puis monter le texte à la scène, nous y sommes enfin arrivés.

 

Pas d’aide si ce n’est vos dons, aucune subvention ni de coproduction. Juste la force du rêve porté par une bande de fous. Jean-Pierre Joblin, Maurice Galland et Ghislaine Ducerf du Théâtre Libre de St Etienne, Malto, François Weber. Pas d’argent pour tout faire ? Pas grave, on ne se paiera pas mais on ira au bout de cette aventure. Très vite nous avons compté dans notre bande d’autres inconscients : Cyril Monteil, Laurent Bézert et Thomas Garrigou Costa. Mille mercis à cette équipe qui a décidé d’y croire. Merci également à Michel Kemper de « Nos enchanteurs »  http://www.nosenchanteurs.eu/  qui nous a offert ses articles quand nous avons présenté les chansons en 2012, publié le livre-disque en 2017 et créé la pièce il y a quelques semaines.

 

 

 

L’aventure stéphanoise a donc commencé le 26 février dernier par une longue route entre Bordeaux et St Etienne.

 

Je fais le voyage avec François Weber, maître du son et de l’image et Cyril Monteil maître de la lumière. Nous voyageons de nuit et comme nous ne nous sommes pas vu depuis fort longtemps, personne ne songe à dormir…

 

Nous arrivons au petit matin au Théâtre Libre où Maurice et Ghislaine, les patrons de l’endroit mais aussi metteur en scène et costumière nous accueillent. Café, croissants et… première lecture.

 

Aïe ! Il va falloir couper, c’est trop long ! Plus de deux heures… Joblin – qui nous rejoindra dans quelques jours – s’en chargera. Discussion sur le décor, le placement des musiciens, etc. Il est déjà très tard quand nous allons enfin trouver un lit.

 

Les jours suivants : essayages et retouches des costumes, tournage et montage des images du double de Villon, création des voix off, implantation de la lumière, répétitions. Et puis… les repas fraternels au théâtre… J’ai encore le souvenir ému de la blanquette de veau et du couscous de Maurice, des salades de fruits de Ghislaine et du bon vin des Côtes du Rhône (qui nous change un peu de nos bons vins du Sud-Ouest).

 

Nous voici déjà à deux jours de la première, les musiciens, Laurent et Thomas sont arrivés. La tension monte d’un cran… Ma voix commence à donner des signes de fatigue. Je ne l’ai pas ménagée depuis que nous sommes là, je fume trop, je suis fatigué, il fait froid dans ce pays et le chauffage par soufflerie n’a sans doute rien arrangé et puis… je suis mort de trouille.

 

Elle tiendra vendredi mais samedi… je dois me résoudre à une piqure de cortisone…

 

Deux jours de représentations, le public est au rendez-vous et les applaudissements chaleureux et denses nous rassurent.

 

Ces quinze jours sont passés comme un rêve. Dimanche, me voici à nouveau à Bordeaux. Il me faut un peu de temps pour atterrir mais déjà la vie me bouscule il faut remplacer l’ordinateur, récupérer ce qui est récupérable. Dans la bagarre, j’ai perdu tous mes contacts !!!!!! Par la malemort!!!

 

Si vous ne l’avez pas encore fait, pensez à m’envoyer vos adresses courriels.

 

Sur notre site, vous pourrez trouver l’article de Michel Kemper:

 https://francois-villon-corp-a-coeur.jimdo.com/presse-médias/ 

et quelques photos de la belle aventure: https://francois-villon-corp-a-coeur.jimdo.com/photos/ .

 

Prochaine étape, le Printemps de Bourges (21h00  le 26 avril à la Soupe aux choux). Nous y présenterons le tour de chant (le plateau  n’est pas assez grand pour la pièce).

 

Comme à St Etienne, Joblin sera là pour dédicacer le livre-disque et d’autres de ses ouvrages les 25 et 26 chez Librairix et jeudi soir après le concert.

 

La pièce, elle, sera reprise en septembre à Meung sur Loire (Loiret) et en octobre à  Etais-la-Sauvin (Yonne) mais je vous en parlerai plus tard.

 

 

Je vous embrasse

 

Bruno

 

LE LIVRE-CD

27€

12€


Pour commander le livre-disque ou la plaquette CD:

 

Voyez votre libraire préféré ou cliquez ici: http://yil-edition.com/categorie-produit/poesie/